Formations-Concours

Connexion

(1) 2 3 4 ... 6 »
Formations Métiers Commerce : Formation Représentant/vendeur de véhicules
Posté par formations-concours le 13/11/2008 16:02:13 (1717 lectures)
Formations Métiers Commerce

Le représentant vendeur de véhicules est un commercial qui intervient dans la vente d’un produit bien particulier : l’automobile. Il prospecte des clients collectifs : entreprises ou collectivités. Mais surtout il accueille, en tant que représentant d’une marque, une clientèle de particuliers qu’il cherche à convaincre pour la réalisation d’un acte de vente.

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Commerce : PREPA HEC
Posté par formations-concours le 12/11/2008 9:57:36 (1101 lectures)
Formations Métiers Commerce

Qu' est-ce qu' une prépa ?

Afin de répondre à cette question, il convient de définir ce terme sybillin: "prépa" est l' abbréviation de classe préparatoire aux grandes écoles (ou CPGE).

Le problème reste entier: comment celà fonctionne-t-il, et pourquoi une "préparation" ?

Les Grandes Ecoles ont pour but de former des ingénieurs ou des cadres; ces écoles, bien souvent d' origine militaire (pour les écoles d' ingénieurs) et à vocation "étatique" (c' est-à-dire que la fonction de ces écoles était principalement de former une "élite" nationale susceptible d' occuper des postes à haute responsabilité au sein de l' administration nationale).

Ces écoles se sont ensuite diversifiées et les diplômés s' orientent de plus en plus vers le secteur privé (le cas de l' ENS -Ecole Normale Supérieure- étant un peu à part).

La tradition "élitiste" de ces écoles se retrouve dans leur méthode de recrutement, elle aussi assez "franco-française": le concours.

A la différence de l' examen (comme le baccalauréat), on ne vérifie pas le niveau de vos connaissances: on cherche à classer, et donc à éliminer. Concrètement, le nombre de places est limité, et vous devez être le meilleur pour avoir votre place au soleil...

Le niveau des concours d' admission étant élevé, les classes préparatoires ont été créées (pour préparer les concours, logique non ?), afin de dispenser la formation nécessaire au passage des concours.

A ma connaissance, ce système n' existe qu' en France et au Maroc. Passons maintenant à notre sujet d' intérêt, la "prépa HEC".

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Commerce : Formation Responsable marketing
Posté par formations-concours le 12/11/2008 9:40:49 (1224 lectures)
Formations Métiers Commerce

Le responsable marketing est chargé d'élaborer et de proposer à sa direction les grandes lignes de la stratégie commerciale de l'entreprise. Pour cela, il recueille les informations sur le marché, sur les besoins et attentes des clients ainsi que sur la concurrence.
 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Commerce : Formation Courtier en assurances
Posté par formations-concours le 6/11/2008 15:59:22 (1182 lectures)
Formations Métiers Commerce

C'est un commerçant et un négociateur. Il travaille en indépendant pour des clients (le plus souvent des entreprises) qui le chargent de prospecter auprès des compagnies d'assurances et de négocier pour eux les contrats les plus avantageux, au meilleur prix. Ne pas confondre avec l’agent général d’assurances qui, à l’inverse du courtier, est mandaté par une compagnie d’assurances.
 

Description des tâches / conditions de travail

Le courtier en assurance établit le montage administratif (codification et tarification) des dossiers d’assurés couvrant généralement des risques standardisés comme l’incendie, l’accident, des risques divers, l’assurance vie, la réassurance. Il négocie les conditions de garantie offertes au client avec les sociétés d’assurances. Néanmoins, il ne reçoit aucune instruction de la part de ces dernières.
Il est soumis à la réglementation et au contrôle du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.
Il assure la gestion financière de son cabinet, le recrutement et le gestion du personnel ainsi que la répartition, le suivi et le contrôle des opérations techniques et administratives.

Il exerce son métier de façon indépendante. Il est autonome dans l’organisation de son travail et celle de ses salariés. Il a des horaires irréguliers liés à la disponibilité de sa clientèle. Son activité de prospection et de vente exige de nombreux déplacements. Il s’agit à la fois d’un travail de terrain et de bureau.
L’exercice de ce métier est soumis à des conditions de nationalité, d’âge et d’honorabilité.
En contact avec la clientèle, le courtier doit avoir toutes les qualités d’un commercial : persévérant, persuasif, courtois et bon connaisseur de tous les produits qu’il propose.
Les cabinets de courtage sont le plus souvent situés dans les grands centres urbains.


LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Commerce : Formation Commerçant en alimentation
Posté par formations-concours le 6/11/2008 15:43:26 (1143 lectures)
Formations Métiers Commerce

Le commerçant ou vendeur en alimentation est un intermédiaire entre des distributeurs grossistes de produits alimentaires déjà élaborés (conserves, fruits, légumes, biscuits, produits laitiers, boissons…) et une clientèle locale. Dans certaines spécialités il exerce un « métier de bouche » dans la mesure où il fabrique, ou prépare, tout ou partie de ce qu’il vend (boulanger, boucher, poissonnier, traiteur, etc.).

 

Description des tâches / conditions de travail

Le commerçant en alimentation générale a pour tâches principales d’accueillir, de servir, éventuellement de conseiller ou d’informer les clients qui viennent se ravitailler dans sa boutique. Il facture l’achat, encaisse les sommes dues par le client et assure le rendu de la monnaie.

En amont de ces tâches « publiques », le commerçant a en charge l’approvisionnement du magasin, passe les commandes correspondantes aux grossistes et les réceptionne. Il procède au rangement, à l’étiquetage et à l’exposition des denrées en tenant compte de divers facteurs : fréquence de la demande, urgence, durée de conservation des denrées, prix… Le commerçant fait donc régulièrement l’inventaire de ses marchandises pour gérer ses stocks avec le maximum de précision. Une partie importante de son travail consiste aussi à entretenir l’hygiène et la propreté absolue de son magasin. S’il dispose du personnel suffisant il élargit son activité de distribution en prenant des commandes et en assurant leur livraison au domicile du client.

Les conditions de travail du commerçant dépendent de son statut (indépendant ou salarié) et du type de magasin ou surface de vente dans lequel il travaille : boutique traditionnelle, supérette, marchés en plein air… Un point commun cependant, les horaires sont d’une grande amplitude. Le travail du samedi et souvent du dimanche matin sont de rigueur. La station debout est quasi permanente. Une bonne résistance physique s’impose pour le transport et le rangement des produits. Les qualités d’accueil en toute circonstances, même en périodes d’affluence, sont évidemment primordiales comme dans tous les métiers de vente directe.

 

LIRE LA SUITE...
(1) 2 3 4 ... 6 »