Formations-Concours

Connexion

(1) 2 3 »
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie : cONCOURS Ingénieur des laboratoires
Posté par formations-concours le 13/10/2008 15:10:47 (1003 lectures)
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Recrutement :

 

Les ingénieurs des laboratoires sont recrutés par la voie de deux concours distincts : le concours externe et le concours interne.

Les concours sont ouverts par spécialité :

    • chimie analytique
    • physique
    • biologie

Ces recrutements font l'objet d'un arrêté et d'un avis insérés dans le Journal officiel de la République française qui précisent, la date de déroulement des épreuves écrites, les dates limites de retrait des dossiers et de clôture des inscriptions, le nombre d’emplois offerts et les spécialités proposées.

 

LIRE LA SUITE...
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie : CONCOURS CONTROLEURS DU TRESOR PUBLIC
Posté par formations-concours le 13/10/2008 14:55:15 (1078 lectures)
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Fonctions :

 

Les contrôleurs du Trésor public appartiennent à un corps classé dans la catégorie B de l'échelle hiérarchique des personnels de l'Etat.
Ils exercent des fonctions d'encadrement intermédiaire dans des domaines très diversifiés :
- Recouvrement des recettes publiques,
- Contrôle et exécution des dépenses publiques,
- Production de l'information budgétaire et comptable publique,
- Prestations de conseil et d'expertise en matière budgétaire, financière et comptable,
- Gestion de l'épargne et des fonds déposés au Trésor public.
Ils ont en général la responsabilité d'une cellule fonctionnelle au sein d'une trésorerie, d'un service de trésorerie générale ou de recette des finances.
S'il acquiert une qualification informatique, le contrôleur du Trésor public peut également exercer des fonctions spécialisées dans ce domaine.
 

LIRE LA SUITE...
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie : CONCOURS CONTROLEUR PROGRAMMEUR
Posté par formations-concours le 13/10/2008 14:51:05 (1204 lectures)
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Fonctions :

 

La D.G.I (direction générale des impôts)contribue à la mise en oeuvre du programme d'action gouvernemental pour la société de l'information.
Elle alimente ainsi régulièrement le site internet du ministère : diffusion de textes réglementaires, services interactifs, mise en ligne de formulaires administratifs téléchargeables, télé déclaration, télépaiement.
Les services informatiques participent activement à ces nouveaux chantiers, notamment induits par les nouvelles technologies (EDI, internet, intranet) et la réforme modernisation du ministère.
Ainsi, le compte fiscal unique des contribuables a été réalisé grâce au nouveau système d'information fiscale.
De nouveaux services, basés sur la technologie internet, seront offerts aux contribuables et à certains partenaires professionnels.
Enfin, l'ensemble des agents de la DGI sont dotés d'un intranet et des outils associés.
Ces nouveaux services nécessitent d'importantes ressources humaines. En tant que futur informaticien de la DGI, vous collaborerez aux développements et à la maintenance de ces applications.


Le programmeur rédige, dans le langage propre à l'ordinateur utilisé, le programme : c'est-à-dire la suite d'instructions codifiées dont le déroulement logique assure le fonctionnement de la machine pour un travail donné.
Il assure la mise en état opérationnelle du programme et lui apporte les modifications visant à améliorer ses performances ou rendues nécessaires par l'évolution de la réglementation.

 

LIRE LA SUITE...
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie : Concours Contrôleur de l'INSEE
Posté par formations-concours le 13/10/2008 14:46:52 (1138 lectures)
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Fonctions :

 

Les contrôleurs de l'INSEE appartiennent à un corps classé dans la catégorie B de l'échelle hiérarchique des personnels de l'État. Ils exercent des fonctions statistiques, administratives ou informatiques selon que le service auquel ils appartiennent est un : service de collecte, de premier traitement, d'étude ou de diffusion de l'information ; service de gestion administrative ; service de traitement automatisé de l'information.

La majorité des contrôleurs de l'INSEE sont employés dans les services s'occupant des opérations de collecte, de premier traitement, d'analyse statistique et de synthèse, de documentation et de diffusion de l'information. Ils y occupent : soit des postes d'encadrement, notamment dans les directions régionales et les services régionaux de l'INSEE, où les responsabilités sont diverses ; soit des postes d'adjoints à des cadres supérieurs, notamment à la direction générale ; soit des postes de documentation et d'information du public, en particulier dans les services d'études et de diffusion des directions régionales et services régionaux.

Les services de gestion administrative sont principalement développés à la direction générale, à Paris. Dans les autres établissements de l'INSEE, les services administratifs sont moins étoffés ; on y retrouve toutefois des contrôleurs employés aux tâches de gestion des personnels, des matériels et des crédits.

Le développement des services informatiques de l'INSEE, tant à Paris que dans certaines villes de province (Aix-en-Provence, Lille, Nantes, Orléans), entraîne la création de postes de contrôleurs spécialisés dans les travaux propres à l'environnement des ordinateurs. Les contrôleurs de l'INSEE peuvent également acquérir la qualification de programmeur et exercer leurs fonctions en tant que tels, moyennant la réussite à un examen professionnel organisé par le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, suivi d'une scolarité de 3 mois environ, elle-même sanctionnée par un examen de vérification des connaissances.

 

LIRE LA SUITE...
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie : Concours Agent de constatation des douanes et droits indirects
Posté par formations-concours le 13/10/2008 14:37:31 (1130 lectures)
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie

Fonctions :

 

L'Administration des douanes et droits indirects

L'Administration des douanes et droits indirects est l'une des directions du ministère de l'Économie, des finances et de l'industrie (MINEFI).
Elle est organisée en services centraux (la Direction générale) et en services déconcentrés (les directions interrégionales ou régionales). Elle compte près de 20 000 agents.
C'est une administration à caractère fiscal, dont la mission principale consiste à protéger l'économie et les citoyens des Vingt-cinq pays membres de l'Union européenne, en luttant notamment contre les trafics illicites et la criminalité organisée.

 

Le cadre d'emploi des agents de constatation des douanes et droits indirects

Les agents de constatation des douanes et droits indirects appartiennent à la catégorie C de la fonction publique de l'État.
Ils exercent leurs fonctions dans deux branches d'activités distinctes : celle du contrôle des opérations commerciales et d'administration générale et celle de la surveillance.
L'accès à chacune de ces branches de fonctions s'opère par la voie de concours distincts.
Dans la branche du contrôle des opérations commerciales et d'administration générale, les agents de constatation peuvent exercer leurs fonctions :
- dans le contrôle des opérations commerciales avec l'étranger (application des droits et taxes et contrôle de l'accomplissement des formalités douanières auxquelles sont soumises les marchandises). Ils pourront dès lors être agents dans un service de visite, agents dans le service comptable d'une recette, jaugeurs ;
- dans le domaine du contrôle des contributions indirectes : ils pourront être agents des services industriels de la garantie, agents d'assiette des contributions indirectes, agents des services de la viticulture... ;
- dans les services administratifs : ils exécutent de tâches administratives au sein des services de la direction générale ou dans les services déconcentrés.

 

Dans la branche de la surveillance : les agents de constatation sont affectés dans une brigade de surveillance (brigades de contrôle, les brigades de surveillance et d'intervention, brigades de recherche) qui est l'unité de base ; ils sont soumis à l'obligation de port de l'uniforme et d'une arme de service.
Les brigades de contrôle sont chargées du contrôle des voyageurs dans un poste frontière. Les brigades de surveillance et d'intervention sont quant à elles réparties sur l'ensemble du territoire national et sont chargées de la surveillance d'une zone déterminée ; enfin, les brigades de recherche sont chargées du recueil de renseignements sur la fraude et constatent les infractions.
Le travail en brigade de surveillance nécessite de faire preuve d'une grande disponibilité et d'esprit d'initiative. Le travail peut également s'exercer de nuit ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés.
 

LIRE LA SUITE...
(1) 2 3 »