Formations-Concours

Connexion

(1) 2 3 4 ... 6 »
Ministère de la Culture et de la Communication : Concours assistants ingénieurs du Ministère de la Culture et de la Communication
Posté par formations-concours le 23/10/2008 10:16:03 (1115 lectures)
Ministère de la Culture et de la Communication

FONCTIONS

 

Catégorie A
Les assistants ingénieurs sont chargés de veiller à la préparation et au contrôle de l’exécution d’opérations techniques, réalisées dans les services où ils exercent. Ils peuvent être chargés d’études spécifiques de mise au point et d’adaptation de techniques ou méthodes nouvelles. Ils ont une mission générale de valorisation des résultats de la recherche et de diffusion de l’information scientifique et technique. Ils peuvent se voir confier des missions de coopérations internationale, d’enseignement ou d’administration de la recherche.
Recrutés dans des domaines spécifiques, (informatique, archéologie, biologie, …), ils sont affectés dans les services patrimoniaux des directions régionales des affaires culturelles (inventaire, archéologie, monuments historiques), dans les services centraux et dans les centres de recherche des monuments historiques.
Rémunération annuelle brute : environ 17 500 euros en début de carrière et 28 500 euros en fin de carrière.
 

Liste des spécialités et disciplines

La branche d’activité professionnelle dans laquelle sont répartis les assistants ingénieurs s’intitule : sciences et techniques appliquées aux domaines culturels. Dans cette branche d’activité, les concours sont organisés par spécialité :
- spécialité 1 (discipline unique) : sciences humaines et sociales
- spécialité 2 (discipline unique) : sciences appliquées aux sciences humaines et sociales
 

LIRE LA SUITE...
Ministère de la Culture et de la Communication : Concours attachés des services déconcentrés du Ministère de la Culture et de la Communication
Posté par formations-concours le 23/10/2008 10:11:08 (1114 lectures)
Ministère de la Culture et de la Communication

FONCTIONS

 

Les attachés des services déconcentrés du ministère de la culture et de la communication assurent des tâches de gestion, d'encadrement, d'études et de conception. Ils sont notamment les collaborateurs administratifs des directeurs régionaux des affaires culturelles et des directeurs des autres services déconcentrés et établissements publics.
Rémunération annuelle brute : environ 19 000 euros en début de carrière et 41 000 euros en fin de carrière.
 

LIRE LA SUITE...
Ministère de la Culture et de la Communication : Concours ingénieurs d'études du Ministère de la Culture et de la Communication
Posté par formations-concours le 23/10/2008 10:05:04 (749 lectures)
Ministère de la Culture et de la Communication

FONCTIONS

 

concours interne réservé
Les ingénieurs d'études concourent à l’élaboration, à la mise au point et au développement des techniques scientifiques nouvelles ainsi qu’à l’élaboration de leurs résultats. Ils ont une mission générale de valorisation des résultats de la recherche et de diffusion de l’information scientifique et technique. Ils peuvent se voir confier des missions de coopération internationale, d’enseignement ou d’administration de la recherche.
Recrutés dans des domaines spécifiques (informatique, archéologie, biologie, …), ils sont affectés dans les services patrimoniaux des directions régionales des affaires culturelles (inventaire, archéologie, monuments historiques), dans les services de recherche du ministère (centre de restauration et de recherche des musées de France, laboratoire de recherche des monuments historiques), ..
Rémunération annuelle brute (année 2001) : environ 19 100 euros en début de carrière et 40 500 euros en fin de carrière.
 
  • spécialité 1 "sciences humaines et sociales"
  • - L’ingénieur d’études participe activement à la définition et à la mise en œuvre de l’inventaire archéologique régional (carte archéologique). A ce titre, il coordonne les activités techniques et administratives qui concourent à sa réalisation. Il participe à la diffusion des connaissances en archéologie (information, échange, partenariat, conventions). Il est en relation avec l’ensemble des chercheurs, menant des programmes de recherche archéologique sur le territoire régional, en particulier dans le domaine des prospections.
    - L’ingénieur d’études sera amené à participer à l’ensemble des tâches qui incombent à un service déconcentré de l’État en région.

  • spécialité 2 "sciences appliquées aux sciences humaines et sociales"
  • - Sous l'autorité du responsable des systèmes d’information, et en étroite concertation avec le pôle communication, le titulaire du poste est responsable du développement du site web et de l’intranet de l’INHA.
    - Il coordonne la production des contenus (rédactionnels, iconographiques, documentaires …)  proposés par les différents services fonctionnels de l’institut, en assure la mise en forme et la présentation dans le respect de la politique éditoriale et de communication interne définie et suivie par un comité de pilotage, auquel il participe.
    - Il développe et maintient les outils de production et de mise en ligne des contenus. Il forme et assiste les correspondants des services fonctionnels à l’utilisation de ces outils. Il assure l’intégration fonctionnelle et technique entre l’intranet de l’institut et les outils bureautiques mis à disposition des utilisateurs.
    - Il agit en étroite collaboration avec le responsable des infrastructures informatiques pour le choix des standards techniques, ainsi que pour la mise en service et l’administration des progiciels relatifs au site web et à l’intranet de l’institut.
    - Il assure également une fonction de veille technologique dans son domaine, et participe aux réseaux d’échanges entre webmestres d’institutions nationales et internationales dans le domaine de l’histoire de l’art.
 
 

Liste des spécialités et disciplines
La branche d’activité professionnelle dans laquelle sont répartis les fonctionnaires de recherche du ministère de la culture et de la communication s’intitule : sciences et techniques appliquées aux domaines culturels. Dans cette branche d’activité, les concours sont organisés par spécialité et par discipline.

 

  • spécialité 1 "sciences humaines et sociales" :
    • discipline 1 : sciences humaines
    • discipline 2 : sciences sociales

  • spécialité 2 "sciences appliquées aux sciences humaines et sociales" :
    • discipline 1 : instrumentation scientifique
    • discipline 2 : analyse et traitement des biens culturels
    • discipline 3 : sciences de la nature et de l’environnement

  • spécialité 3 : programmation, évaluation et valorisation de la recherche

LIRE LA SUITE...
Ministère de la Culture et de la Communication : Concours ingénieurs des services culturels et du patrimoine du Ministère de la Culture et de la Communication
Posté par formations-concours le 23/10/2008 9:57:41 (1193 lectures)
Ministère de la Culture et de la Communication

Spécialité : « Patrimoine »
Fonctions
Catégorie A

Les ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont chargés de missions de conception, de réalisation et de contrôle des actions menées, de mise en valeur, de protection et de sauvegarde du patrimoine, ainsi que de tâches relatives à l’accueil dans les établissements culturels. Dans la spécialité « patrimoine », les ingénieurs des services culturels et du patrimoine participent, notamment, à l’exercice de la maîtrise d’ouvrage sur le patrimoine public protégé au titre de la législation sur les monuments historiques ou sur le patrimoine ainsi protégé dont le propriétaire a confié la maîtrise d’ouvrage à l’Etat. A cette fin, ils assurent le contrôle technique, économique, financier et administratif des opérations portant sur ce patrimoine ; ils sont associés à la programmation de ces opérations et en vérifient la bonne exécution. Ils peuvent également être consultés sur la conduite de tout projet immobilier relevant de la compétence du ministère chargé de la culture.

 

Spécialité : « Services culturels »
Fonctions
Catégorie A
Les ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont chargés de missions de conception, de réalisation et de contrôle des actions menées, de mise en valeur, de protection et de sauvegarde du patrimoine, ainsi que de tâches relatives à l’accueil dans les établissements culturels. Dans la spécialité « services culturels », ils conçoivent et mettent en œuvre l’accueil et la sécurité dans les établissements. Ils peuvent exercer des missions de conseil et d’études pour l’application de la législation. Dans les établissements recevant du public, ils exercent des tâches de formation, d’évaluation et d’encadrement supérieur des équipes chargés de l’accueil du public et de la protection des biens culturels.

 

LIRE LA SUITE...
Ministère de la Culture et de la Communication : Concours inspecteurs et conseillers des enseignements artistiques et de l'action culturelle du Ministère de la Culture et de la Communication
Posté par formations-concours le 23/10/2008 9:38:01 (851 lectures)
Ministère de la Culture et de la Communication

FONCTIONS

 

Catégorie A
Mission : Les inspecteurs et conseillers de la création, des enseignements artistiques et de l'action culturelle veillent à l’application de la législation et de la réglementation dans leur spécialité. Ils assurent le contrôle et participent à l’évaluation des organismes placés sous l’autorité du ministère de la culture, ou soumis à la tutelle ou au contrôle pédagogique de celui-ci. En matière d’enseignement, ils sont chargés de missions d’inspection, de conseil et d’assistance pédagogique et participent aux recrutements des enseignants. En matière de création, ils sont consultés sur les acquisitions, commandes, aides aux créateurs et organismes culturels. Ils peuvent se voir confier des missions portant sur l’ensemble du territoire ou sur une zone géographique déterminée.

 

LIRE LA SUITE...
(1) 2 3 4 ... 6 »