Formations-Concours

Connexion

« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 »
Formations Métiers Environement : Formation Responsable hygiène, sécurité, environnement
Posté par formations-concours le 12/11/2008 8:28:02 (1343 lectures)
Formations Métiers Environement

Le responsable hygiène, sécurité et environnement est l’homme de toutes les préventions. Il veille à prévenir les risques industriels, fait respecter les conditions d'hygiène et de travail, aide à produire sans polluer. C’est un gestionnaire du risque car la prévention des pannes et des dommages corporels est devenue un enjeu considérable pour les entreprises et les assurances. Voir les catastrophes de Seveso, Toulouse, sans parler de Tchernobyl ! Et que dire du désamiantage ?
 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Environement : Se former aux métiers de : Chef d’entreprise, chef d’équipe en travaux forestiers et Ouvrier hautement qualifié en travaux forestiers
Posté par formations-concours le 6/11/2008 14:08:18 (1420 lectures)
Formations Métiers Environement

Quels sont les objectifs de cette formation ?

 

  • Réunir les conditions nécessaires à l’obtention du diplôme et ainsi avoir une qualification de niveau IV.
  • Favoriser une poursuite d’études adaptée visant une élévation du niveau ou une spécialisation choisie.
  • Acquérir les connaissances et les compétences professionnelles nécessaires à la conduite d’un atelier de production forestière.

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Environement : Formations Bûcheron
Posté par formations-concours le 6/11/2008 13:59:16 (1247 lectures)
Formations Métiers Environement

Le bûcheron exécute des coupes de bois, en forêt, à l’aide d’outils et d’engins de plus en plus performants. Il doit abattre ou façonner les arbres sans faire de dégâts aux jeunes semis et aux arbres voisins. Il doit également classer les arbres abattus en différentes catégories en fonction de leur utilisation (bois d’œuvre, bois de chauffage, bois d'industrie).

 

Description des tâches / conditions de travail

Outre les travaux d’abattage et d’exploitation forestière, le bûcheron exécute des travaux de taille et de soin des arbres.



Chaque arbre est un cas particulier et il faut une longue pratique pour devenir un vrai professionnel. Le bûcheron doit non seulement maîtriser parfaitement les techniques d'abattage, mais organiser les chantiers et respecter les règles de sécurité en utilisant les équipements et les outils adaptés. Les accidents peuvent être très graves et même mortels.

Le bûcheron doit être autonome car s’il travaille en petites équipes de 2 à 5 personnes, il est souvent isolé sur une parcelle et il doit pouvoir organiser seul son travail. S’il veut travailler à son compte ou devenir chef d’entreprise, il doit avoir des connaissances en droit forestier et en gestion. C'est le métier de la forêt qui offre le plus d'emplois.

Une grande partie des bûcherons travaillent pour l’Office national des forêts (ONF) ou pour les conseils généraux ou les collectivités territoriales propriétaires des forêts domaniales. Les autres sont aux service d'entreprises d’exploitation forestière ou de groupements de propriétaires privés.

Ce travail s’effectue en plein air et exige organisation et grand savoir-faire, car les techniques de travail sont difficiles à maîtriser. En rapport constant avec la nature, ce métier nécessite une très bonne forme physique. Certaines tâches doivent être réalisées dans des positions inconfortables et pour un grand nombre d’entre elles en hiver.

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Environement : Formation Archéologue
Posté par formations-concours le 5/11/2008 14:21:35 (1087 lectures)
Formations Métiers Environement

Spécialisé dans l’étude des vestiges du passé, l’archéologue travaille en partie sur le terrain où il dirige des chantiers de fouilles, mais aussi dans des laboratoires ou des centres de recherche. Il est employé par les services du patrimoine, les services archéologiques départementaux ou communaux, les musées, les parcs archéologiques… L’archéologue est souvent un enseignant-chercheur qui travaille à l'université ou dans des organismes de recherche comme ceux du CNRS.

 

Description des tâches / conditions de travail

L’archéologue peut passer quelques mois ou même quelques années sur un site historique où il dirige des équipes de fouilles chargées de mettre à jour des statues, des bijoux, des pièces de monnaie ou des parties de bâtiment.



Mais avant de commencer l’exploration d’un site, il doit évaluer son intérêt d'un point de vue archéologique à partir des repérages et des sondages et mettre au point une méthodologie d'intervention. Il se documente sur le type du terrain et consulte les sources d'information pour remettre les objets dans leur contexte historique et spatial.

Une fois, sur le chantier, c’est lui qui dirige les fouilles. Il constitue une équipe et assure les relations entre les différents spécialistes intervenant sur les chantiers : géologue, zoologue, anthropologue… Il organise le chantier : gère le budget, assure les conditions matérielles pour le séjour et le suivi des opérations. Il collecte les informations sur le terrain (sélectionne et trie les objets à la main), vérifie les hypothèses et exploite les résultats.


La mise à jour méticuleuse et rigoureuse de vestiges n’est qu’un aspect de son activité. L’archéologue doit ensuite analyser les résultats de la fouille : décrire, classer et analyser les objets trouvés. Il doit ensuite faire part de ses travaux dans des rapports ou des publications.

L’archéologue intervient souvent sur de petits chantiers, pour des durées limitées, dans le cadre de projets de parking, de construction d’autoroute, de tracé de TGV, de constructions immobilières. Les fouilles préventives visent alors à récolter les éventuels objets archéologiques qui pourraient s’y trouver pour prévenir leur destruction. Dans ce cas les déplacements se limitent au territoire national. Les contraintes de temps sont lourdes. Les archéologues doivent agir vite pour ne pas retarder les travaux d'aménagement. Les fouilles préventives constituent environ 85 % de l’activité archéologique de terrain.

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Environement : Bac Pro Productions Aquacoles
Posté par formations-concours le 5/11/2008 14:19:39 (1200 lectures)
Formations Métiers Environement

Il s'agit d'une formation qui prépare les élèves aux métiers de l'aquaculture

Objectifs :
Maîtriser le fonctionnement d’une entreprise aquacole
• Développer son aptitude à la prise de responsabilité
• Accéder à une formation de niveau III (BTSA,…)
• Préparer l’entrée dans la vie active

LIRE LA SUITE...
« 1 2 3 4 (5) 6 7 8 »