Formations-Concours

Connexion

« 1 (2) 3 4 5 6 »
Formations Métiers Social : FORMATION DEDPAD - DIRECTEURS DE PROJET D'ANIMATION ET DE DEVELOPPEMENT
Posté par formations-concours le 3/11/2008 7:53:18 (1374 lectures)
Formations Métiers Social

C’est un diplôme d’État (niveau BAC + 4). Il atteste d’une qualification professionnelle pour la conception, la mise en oeuvre et la gestion de politiques d’animation et de développement conduites avec ou à partir de structures sportives, sociales ou culturelles.

Ce diplôme est délivré au terme d’une formation en alternance de 1500 heures (750 heures en centre de formation - 750 heures en situation de travail) réparties sur 2 ans au moins et 3 ans au plus.

 

-  Comment s’inscrire au DE-DPAD ?

Sont concernés les professionnels des secteurs sportif, socio-culturel et du développement social pouvant justifier de 3 années au moins d’expérience d’encadrement et titulaires d’un DEFA, BEES 2ème degré, DEUG,..., ou pouvant justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans et d’une expérience d’animation d’au moins 5 ans au sein d’associations sportives, d’éducation populaire, de jeunesse agréées ou oeuvrant dans le secteur du développement social.

Les dossiers de candidature sont instruits par l’organisme de formation.

Les candidats répondant aux critères ci-dessus et dont le dossier aura été accepté par l’organisme sont soumis à deux épreuves de sélection :

  • entretien à partir d’un dossier établi par le candidat (études, expérience professionnelle)
  • étude de cas et remise d’une note de synthèse

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Social : FORMATION EDUCATEURS TECHNIQUES SPECIALISES
Posté par formations-concours le 3/11/2008 7:48:28 (1149 lectures)
Formations Métiers Social

Niveau scolaire requis : bac plus expérience.
Durée des études : trois ans.

 

Qui est-il ? Il s’agit d’un éducateur possédant une compétence professionnelle qu’il transmet aux personnes dont il a la charge. On compte environ 5 000 éducateurs techniques spécialisés et, surprise, les hommes sont ici majoritaires !

Sa mission : il transmet un savoir professionnel dans des domaines très différents qui peuvent aller de la menuiserie à la mécanique en passant par la cuisine ou la comptabilité. Ces domaines de compétences doivent permettre aux personnes en difficulté dont il s’occupe de s’épanouir et de s’insérer professionnellement. Ce travailleur social travaille aussi bien avec des enfants, des adolescents que des adultes. Bien souvent, il œuvre au sein d’une équipe médico-psychopédagogique.

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Social : FORMATION EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS
Posté par formations-concours le 3/11/2008 7:44:28 (915 lectures)
Formations Métiers Social

Le rôle de l'éducateur de jeunes enfants (EJE)

L’éducateur de jeunes enfants est un travailleur social qui organise des actions de prévention, d’éducation vers un jeune public (0 à 6 ans), dans des secteurs d’activités différents et grâce à des connaissances en psychologie et techniques éducatives développées

 

Son objectif est d’accompagner l’enfant afin qu’il acquiert :

  • des apprentissages sensoriels et moteurs,

  • une autonomie adaptée à ses compétences,

  • une socialisation.

Son travail se fait en collaboration avec d’autres professionnels (puéricultrice, auxiliaire de puériculture, assistante sociale…) ainsi qu’auprès des parents en les accompagnant dans l’éducation de leur enfant.
Environ 9 000 EJE sont actuellement en exercice. 

Une circulaire fixe la définition et le cadre de l’exercice de cette profession : circulaire du 18 juin 1974

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Social : Formation conseiller en economie sociale familiale
Posté par formations-concours le 3/11/2008 7:37:14 (996 lectures)
Formations Métiers Social

Le conseiller en économie sociale familiale a pour objectif d’aider les adultes à résoudre leurs problèmes de vie quotidienne. Individuelle et collective, son action passe par l’information, le conseil et la formation.
 

Description des tâches / conditions de travail

Le conseiller en économie sociale familiale travaille avec d’autres travailleurs sociaux tels que les assistantes sociales et les éducateurs. Toute son activité vise à soutenir des personnes ou des familles qui ne parviennent plus à se débrouiller seules. Il contribue ainsi à prévenir les risques d’exclusion sociale.


Il aide les individus, les familles et les groupes à retrouver une autonomie et un équilibre de vie. Il leur apprend à gérer leur budget, à l’équilibrer et à prévoir les dépenses. Il peut intervenir auprès de commissions de surendettement ou dans les cas de factures et de loyers impayés afin d’obtenir des délais de paiement et un échéancier de remboursements.

En matière de santé, d’éducation, il apporte ses connaissances et ses conseils. Il accompagne les personnes dans leurs démarches auprès des administrations dont ils peuvent obtenir une aide.


En matière d’habitat, le conseiller en économie sociale familiale peut obtenir l’attribution d’un logement social ou le maintien de personnes dans leur logement. Il informe les individus de leurs droits et également des règles de vie à respecter.

Il intervient auprès des bénéficiaires du revenu minimum d’insertion (RMI) afin de briser leur isolement et d’améliorer leurs conditions de vie. Son rôle d’information et de médiation est essentiel dans l’aide à la recherche d’emploi.

Il organise des activités collectives dont l’objectif est de dynamiser les quartiers. Il incite ainsi les populations à participer aux décisions les concernant.


Le conseiller en économie sociale et familiale travaille pour les services sociaux des collectivités locales, les caisses de sécurité sociale, les caisses d’allocations familiales, les hôpitaux, les associations d’aide à domicile. Ce métier exige un gros investissement personnel.

 

LIRE LA SUITE...
Formations Métiers Social : Formation Assistant(e) de service social
Posté par formations-concours le 3/11/2008 7:31:35 (681 lectures)
Formations Métiers Social

Niveau scolaire requis : bac.
Durée des études : trois ans.

 

Qui est-elle ? Il s’agit de l’ancienne assistante sociale. Aujourd’hui, les assistants de service social sont au nombre de 38 000 (environ un homme pour dix femmes).

 

Sa mission : l’assistant(e) de service social vient en aide aux personnes les plus démunies pour améliorer leur situation sociale, économique, psychologique et culturelle. Cette notion d’aide est d’ailleurs assez nouvelle : « Autrefois, notre travail était axé sur l’éducation ; aujourd’hui, il faut aider les gens », confie-t-on à l’Anas (Association nationale des assistants de service social). Une nouvelle donne qui n’est pas sans poser quelques soucis aux professionnels : « On transforme aujourd’hui les assistants de service social en exécutants plutôt qu’en intervenants ; avec l’apparition du RMI, l’accroissement du chômage, nous sommes désormais inclus dans un processus de contrôle social », poursuit l’une des représentantes de l’association. Insérer, aider : deux actions que les assistant(e)s de service social mènent en direction d’enfants, d’adolescents ou encore de personnes âgées. Cette double mission peut prendre différentes formes : l’assistant(e) de service social informe sur les droits aux prestations sociales, médicales, oriente vers des lieux spécialisés et participe activement au développement social de quartiers ou de collectivités. Plurielles, les tâches de ce(tte) travailleur(se) social dépendent étroitement de l’organisme qui l’emploie. Néanmoins, tous ces travailleurs sociaux sont amenés à effectuer un travail de terrain important, de même que de nombreuses enquêtes sociales.


LIRE LA SUITE...
« 1 (2) 3 4 5 6 »