Formations-Concours

Connexion

« 1 2 (3) 4 »
Filière Technique : Concours interne de Contrôleur territorial de travaux
Posté par formations-concours le 10/7/2008 14:33:36 (1386 lectures)
Filière Technique

MODES D’ACCÈS
Par concours interne

Ouverts aux fonctionnaires justifiant au 1er janvier de l'année du concours de quatre ans au moins de services publics, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.
 

EVOLUTION DE CARRIERE
Avancement de grade
Les contrôleurs de travaux peuvent être nommés contrôleurs de travaux principaux.
Ces avancements sont prononcés parmi les contrôleurs :

- qui justifient de six ans de services effectifs dans ce cadre d'emplois et sont lauréats d'un examen professionnel organisé par les délégations régionales ou interdépartementales du CNFPT ;
- ou qui ont atteint le 9e échelon de leur grade (art. 18, décr. du 25 août 1995).
Les modalités d'organisation de l'examen professionnel d'accès au grade de contrôleur principal
sont prévues par l'arrêté ministériel du 27 décembre 1995).
Le décret n'exige pas que la condition de services effectifs soit remplie au 1er janvier de l'année du tableau d'avancement. Elle peut donc l'être, en cours d'année. Elle doit l'être en tout état de cause, à la date de nomination de l'intéressé.
Les contrôleurs devant suivre la formation d'adaptation à l'emploi ne peuvent être inscrits sur le tableau d'avancement au grade de contrôleurs principaux qu'au vu d'une attestation établie par le Président du C.N.F.P.T certifiant que l'intéressé a suivi cette formation (art. 18, décr. du 25 août 1995,).
 

Détachement
- Hors du cadre d'emplois

Les contrôleurs et contrôleurs principaux de travaux peuvent être détachés dans tout cadred'emplois, emplois ou corps dont le statut particulier le permet.
 

LIRE LA SUITE...
Filière Technique : Concours externe Contrôleur territorial de travaux
Posté par formations-concours le 10/7/2008 14:12:10 (1236 lectures)
Filière Technique

MODES D’ACCÈS
Par concours externe

Ouvert à tout candidat titulaire du baccalauréat de l'enseignement secondaire ou d'un diplôme du niveau IV des titres et diplômes de l'enseignement technologique pour accéder au grade de contrôleur de travaux.
 

EVOLUTION DE CARRIERE
Avancement de grade
Les contrôleurs de travaux peuvent être nommés contrôleurs de travaux principaux.
Ces avancements sont prononcés parmi les contrôleurs :

- qui justifient de six ans de services effectifs dans ce cadre d'emplois et sont lauréats d'un examen professionnel organisé par les délégations régionales ou interdépartementales du CNFPT ;
- ou qui ont atteint le 9e échelon de leur grade (art. 18, décr. du 25 août 1995).
Les modalités d'organisation de l'examen professionnel d'accès au grade de contrôleur principal
sont prévues par l'arrêté ministériel du 27 décembre 1995).
Le décret n'exige pas que la condition de services effectifs soit remplie au 1er janvier de l'année du tableau d'avancement. Elle peut donc l'être, en cours d'année. Elle doit l'être en tout état de cause, à la date de nomination de l'intéressé.
Les contrôleurs devant suivre la formation d'adaptation à l'emploi ne peuvent être inscrits sur le tableau d'avancement au grade de contrôleurs principaux qu'au vu d'une attestation établie par le Président du C.N.F.P.T certifiant que l'intéressé a suivi cette formation (art. 18, décr. du 25 août 1995,).
 

 

Détachement
- Hors du cadre d'emplois

Les contrôleurs et contrôleurs principaux de travaux peuvent être détachés dans tout cadred'emplois, emplois ou corps dont le statut particulier le permet.
 

LIRE LA SUITE...
Filière Technique : Concours troisième voie Contrôleur territorial de travaux
Posté par formations-concours le 10/7/2008 14:00:45 (993 lectures)
Filière Technique

MODES D’ACCÈS


Par le 3 ième concours
Ce concours est ouvert aux personnes justifiant d’une expérience hors fonction publique : élu local, responsable d’association ou contractuel de droit privé, pendant une période déterminée (quatre ans en général). Les titulaires de contrats emplois-jeunes peuvent avoir accès à ces troisièmes concours. Aucune condition de diplôme n’est requise.
Les troisièmes concours sont organisés en même temps que les concours externe et interne.

 

 

LIRE LA SUITE...
Filière Technique : Concours Ingénieur territorial
Posté par formations-concours le 10/7/2008 13:21:02 (979 lectures)
Filière Technique

Épreuves

Concours Externe - L’épreuve d’admissibilité (épreuve écrite)

Elle a pour objet de vérifier l’aptitude du candidat à exercer ses fonctions au sein d’une collectivité territoriale.
Cette épreuve consiste, à partir d’un d’un dossier remis au candidat, en la rédaction d’une note tenant compte du contexte technique, économique ou juridique lié à ce dossier. Celui-ci porte que la spécialité choisie par le candidat au moment de son inscription(Durée : 5 heures : Coefficient 5).
Peuvent seuls être autorisés à se présenter aux épreuves d’admission les candidats déclarés admissibles par le jury. Toute note inférieure à 5 sur 20 entraîne l’élimination de la liste d’admissibilité.

 

LIRE LA SUITE...
Filière Technique :  CONCOURS INGENIEUR TERRITORIAL EN CHEF EN INTERNE
Posté par formations-concours le 2/7/2008 8:02:01 (1162 lectures)
Filière Technique

> L'épreuve écrite de la rédaction d'une note - Voie Interne

 

| Libellé réglementaire de l'épreuve

Le concours interne de recrutement des ingénieurs en chef territoriaux comporte une épreuve d'admissibilité de "rédaction d'une note visant à faire l'analyse du dossier remis au candidat et à en proposer une synthèse "ventuellement assorite de propositions. Ce dossier porte sur un sujet technique et fait appel à l'expérience professionnelle du candidat (durée : quatre heures ; coefficient : 5).
Cette épreuve ne comporte pas de programme réglementaire.

 

LIRE LA SUITE...
« 1 2 (3) 4 »